Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Auteur : Mark Haddon

Présentation de l’éditeur

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone,  » quinze ans, trois mois et deux jours « , décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains… déconcertants. Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit…


Mon avis :

Écrit à la première personne, ce roman permet au lecteur d’entrer dans la réalité intérieure d’un jeune garçon autiste.

Au travers d’une enquête policière – l’assassinat du chien de la voisine – on suit le cheminement personnel de Christopher, vers ce qui peu à peu sera un véritable périple initiatique.

Toute la première partie du roman m’a réellement touchée et emballée ; Christopher n’a rien du gamin parfait, parfois on voudrait le secouer, il est terriblement agaçant et c’est ce qui le rend si touchant, réel. En écrivant son roman à la première personne, à la façon d’un témoignage, l’auteur nous permet de toucher du doigt la façon de penser de cet ado pas comme les autres ; son détachement face à certains événements qui lui arrivent, sa façon toute logique d’analyser sa vie ( un peu monsieur Spock ce jeune homme ).

Néanmoins je déplore certaines longueurs ; certains chapitres m’ont parus rébarbatifs, voire superflus ; le rythme du roman est inégal, alors que la seconde partie s’étire en longueur et m’a légèrement ennuyée, la fin m’a parue bien trop rapide. Les sentiments ambivalents de la mère face à ce fils qu’elle aime et ne supporte pas tout à la fois, ceux du père qui s’est totalement perdu dans sa relation exclusive avec son enfant ou du voisin qui ne le voit que comme un obstacle à balayer de son univers.

Au final, un beau roman, un thème original et difficile à traiter sans tomber dans le pathos ou la caricature, ce que Mark Haddon a parfaitement réussi, un bon moment de lecture et pour çà, je lui donne :

4/5

2 Réponses

  1. Comme toi, j’ai aimé mais avec quelques réserves. Mon agacement envers Christopher a un peu diminué mon plaisir de lecture, en revanche les parents m’ont énormément touchée.

  2. J’ai beaucoup aimé ce roman, tout le roman ^^
    Et en plus le titre est extrait d’une aventure de Sherlock Holmes, que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :