Bitterwood

Auteur :  James Maxey

Éditions : Le Pré aux Clercs


Présentation de l’éditeur :

« L’âge des dragons a sonné le glas de l’humanité. Depuis des décennies, les hommes ne sont plus que des esclaves à la merci d’un système féodal cruel. Bant Bitterwood a consacré sa vie à chasser et tuer les dragons afin de venger sa famille. Lorsqu’il assassine le fils préféré du roi Albekizan, ce dernier décide d’éradiquer purement et simplement la race humaine… Bitterwood, capturé et emprisonné, met tout en oeuvre pour soulever la rébellion. La lutte s’annonce sanglante. D’un rebondissement à l’autre, James Maxey nous entraîne aux côtés de personnages hauts en couleur dans un monde foisonnant… moins éloigné du nôtre qu’il n’y paraît. »

Mon avis :
Alors que dire ? En fan de dragons et autres créatures mythiques, je me devais de lire ce livre et…. j’ai eu beaucoup de mal.
Oui, il y a beaucoup d’action, beaucoup d’intrigues….. mais je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire, à m’attacher aux héros.
Tout d’abord ces fameux dragons, gigantesques, majestueux et …. beaucoup trop humanisés à mon goût ; à certains moments j’en oubliais que j’avais affaire à des dragons. Même architecture, comportements humains, anthropomorphisme bien trop poussé. Côté humain, le héros principal, m’a parfois semblé bien léger, comme une envie de le bousculer un peu.
Sinon pour ce qui est de l’écriture, James Maxey écrit très bien, les mots sont bien choisis, mais là encore j’ai eu une impression de trop. Une métaphore çà va, trop de métaphores, bof ; j’en perdais le fil de l’action.
Au final, tout de même une bonne histoire,  puisque je n’ai pas abandonné le livre, mais une lourdeur et des effets de style un peu trop rédhibitoires pour moi. Un tome qui ne m’a pas donné envie de lire la suite…. mais que cela ne décourage pas d’éventuels lecteurs 🙂
Merci à Bob et aux éditions Pré aux Clercs pour ce partenariat.
Publicités

Ténèbres – T1 Ioen

Auteur : Christophe Bec- Iko

Présentation de l’éditeur

« Je pense à nos ancêtres, Tifenn. Ton trisaïeul a vu de la neige sur ces montagnes. Il a connu un temps où les hommes vivaient en paix. Il régnait sur des terres prospères. C’était avant l’apparition de ces maudites Créatures. En ces temps-la, nul besoin était de se terrer comme des chiens derrière de hauts murs. Tout autour de ces remparts, il q avait des champs de mais et de blés à perte de vue. Aujourd’hui tout n’est plus que feux et ténèbres. « 


Mon avis :
Le premier tome d’un future saga, la mise en place d’un monde dévasté par des créatures, des dragons ?
Le monde n’a plus d’espoir, les armées sont décimées, seule la prophétie annonçant la venue d’un Sauveur permet encore de tenir le coup.

« Un seul viendra par siècle, dans une armure de glace, tenant dans ses mains vengeresses notre salut.  »

On découvre donc en parallèle l’existence d’un petit gars, Ioen, semblant doué de capacités particulières et fantastiques, notamment une étonnante résistance au feu (haha c’est un signe lol) et d’un talent incroyable pour  la sagaie (sorte de tir à l’arc avec une rame ).
Bon soyons honnête, pour l’instant l’histoire ne m’a pas parue bien originale, j’ai adoré les différents clins d’oeil cinématographiques, les illustrations fabuleuses -je découvre l’illustrateur et j’adore – très détaillées, mettant si bien en image le bruit et la violence,les références visuelles au monde de Tolkien-même pas déguisées, mais très bien intégrées- j’ai aimé ce monde dévasté par des dragons, avec une pointe de métal – SF et fantasy mêlées, j’aime…
J’attends la suite avec impatience en espérant le coup de théâtre, la petite idée qui fera toute la différence, dans cette bande dessinée pleine de promesses dans laquelle Christophe Bec a su nous donner certaines informations sans trop en dire ; ce sera donc un bon :

4/5