Bitterwood

Auteur :  James Maxey

Éditions : Le Pré aux Clercs


Présentation de l’éditeur :

« L’âge des dragons a sonné le glas de l’humanité. Depuis des décennies, les hommes ne sont plus que des esclaves à la merci d’un système féodal cruel. Bant Bitterwood a consacré sa vie à chasser et tuer les dragons afin de venger sa famille. Lorsqu’il assassine le fils préféré du roi Albekizan, ce dernier décide d’éradiquer purement et simplement la race humaine… Bitterwood, capturé et emprisonné, met tout en oeuvre pour soulever la rébellion. La lutte s’annonce sanglante. D’un rebondissement à l’autre, James Maxey nous entraîne aux côtés de personnages hauts en couleur dans un monde foisonnant… moins éloigné du nôtre qu’il n’y paraît. »

Mon avis :
Alors que dire ? En fan de dragons et autres créatures mythiques, je me devais de lire ce livre et…. j’ai eu beaucoup de mal.
Oui, il y a beaucoup d’action, beaucoup d’intrigues….. mais je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire, à m’attacher aux héros.
Tout d’abord ces fameux dragons, gigantesques, majestueux et …. beaucoup trop humanisés à mon goût ; à certains moments j’en oubliais que j’avais affaire à des dragons. Même architecture, comportements humains, anthropomorphisme bien trop poussé. Côté humain, le héros principal, m’a parfois semblé bien léger, comme une envie de le bousculer un peu.
Sinon pour ce qui est de l’écriture, James Maxey écrit très bien, les mots sont bien choisis, mais là encore j’ai eu une impression de trop. Une métaphore çà va, trop de métaphores, bof ; j’en perdais le fil de l’action.
Au final, tout de même une bonne histoire,  puisque je n’ai pas abandonné le livre, mais une lourdeur et des effets de style un peu trop rédhibitoires pour moi. Un tome qui ne m’a pas donné envie de lire la suite…. mais que cela ne décourage pas d’éventuels lecteurs 🙂
Merci à Bob et aux éditions Pré aux Clercs pour ce partenariat.

Fablehaven – tome 1 : Le sanctuaire secret

Auteur : Brandon Mull

Présentation de l’éditeur

« Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l’abri du monde moderne. Ce sanctuaire s’appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l’incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres fabuleux – fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades… Aujourd’hui, l’avenir de Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie. »


Mon avis :
Faisons court : J’ai a-do-ré !!!
Tout y est , les fées, les créatures enchantées, les sorcières, les décors féériques, les méchants, la peur……. waou !!!
Les héros :
Seth, garnement sans foi ni loi qui prend un malin plaisir à désobéir à toutes les règles et à créer des problèmes incroyables, à lui et surtout aux autres.
Kendra, sa sœur, jeune fille de 14 ans, sérieuse, peut-être trop pour son âge, pleine de bon sens.
Le grand-père, plein de secrets, de règles, mais au fond si sympathique.
La gouvernante au passé si mystérieux.
Et toutes les créatures, toute cette magie environnante.
Brandon Mull déroule les mots sur les pages et le décor prend vie, l’imaginaire du lecteur est transporté comme dans un film intérieur.
On passe par tous les sentiments possibles, la curiosité  face à tous ces non-dits, ces secrets ; la peur face à ces créatures inconnues et pas toujours bienveillantes ; l’agacement avec Seth qui semble se délecter en se fourrant dans des situations toutes plus périlleuses les unes que les autres ; la surprise en découvrant certains secrets bien enfouis ; la tendresse pour ce grand-père; et bien sûr l’émerveillement.
J’ai lu ce livre très vite, tournant les pages les unes après les autres dans une sorte de frénésie gourmande. Comme les enfants j’ai été entrainée à Fablehaven, mes yeux se sont ouverts sur ce monde, mais pas avec un breuvage magique, juste grâce à la force des mots de l’auteur.
J’en suis ressortie avec des étoiles dans les yeux et dans le coeur…. et je veux aller là-bas 🙂
Bon allons-y pour un bémol quand même ; la fin un peu rapide, mais sans importance, voilà un livre qui mérite bien un :

5/5